Secondaire ou collégial - Collège de Montréal
Sélectionner une page

À la fin des années 60, la direction s’interroge : le Collège de Montréal deviendra-t-il une institution du niveau secondaire ou collégial? Le Collège André-Grasset, également dirigé par les sulpiciens, partage la même réflexion. En fait, depuis le dépôt du rapport Parent, l’existence des institutions d’enseignement privées est remise en question au Québec. Le Collège est à la croisée des chemins et doit se réinventer ou s’affirmer pour poursuivre son œuvre d’éducation. En 1968, la loi sur l’enseignement privé tranchera la question en faveur des institutions d’enseignement privé. L’État accepte de subventionner à 80 % les collèges reconnus d’intérêt public.

La Révolution tranquille transformera en profondeur les institutions québécoises, particulièrement en matière d’éducation avec la naissance d’un ministère de l’Éducation, des cégeps, des mesures rendant la fréquentation scolaire obligatoire jusqu’à seize ans, etc.

Secondaire ou collégial Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec, tome I: Les structures supérieures du système scolaire.