Flottement et incertitude rendent le climat du Collège particulièrement difficile. - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Le 30 novembre 1969 se tient la deuxième grève des élèves du Collège de Montréal, le premier ayant eu lieu au milieu du 19e siècle. Les élèves protestent avec éclat contre le projet de loi no 63 sur le libre choix de la langue d’enseignement. Cette grève, coordonnée par les élèves de 5e qui se veulent solidaires avec d’autres étudiants du Québec, se déroule dans une grande confusion et soulève les passions au Collège. Les autorités parviennent difficilement à calmer les esprits bouillants sans imposer de sanctions. Ce sera le point de départ pour établir des relations plus harmonieuses entre les autorités et les élèves du Collège.

Notons qu’à la fin des années 60, le Québec est en pleine transformation et de nouveaux rapports d’autorité se définissent partout à travers la province.

Flottement et incertitude rendent le climat du Collège particulièrement difficile. i2 :5.1-23 Extrait du programme de la rencontre des étudiants de 12e année du Collège de Montréal, 3 novembre 1969. Débrayage des élèves en 1969. 1 document textuel (5 pages) : polycopie.