Une révolte éclate au Collège de Montréal. - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Pendant trois jours, les élèves prennent le contrôle du Petit Séminaire, influencés par le climat de tensions politiques d’alors. À Paris, les affrontements entre le peuple et l’armée chassent le roi Charles X de la cité. Arborant le drapeau tricolore français et des écriteaux revendicateurs, les collégiens comparent la « tyrannie » de leur directeur, Joseph-Alexandre Baile, à celle du roi récemment détrôné Charles X. Opposés à toute révolution, qu’elle vienne de la France, du Bas-Canada ou bien même des élèves du Collège, les sulpiciens reprennent le contrôle et renvoient les leaders. Bien que les règlements soient un peu assouplis par Baile, en signe de protestation, plusieurs familles patriotes n’envoient pas leurs garçons au Collège dans les années qui suivent.

Une révolte éclate au Collège de Montréal. 2 - Main frame