On parle d’austérité au Collège. - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Edgar Peltier, prêtre de Saint-Sulpice qui dirige la célèbre institution de la montagne au début des années 50, se fait une fierté de souligner que les règlements du Collège ont été définis par des « hommes formés avant tout pour la direction des grands séminaires », et que le modèle de gestion est teinté d’austérité voulue et réclamée par les parents des élèves. Il aime également souligner que les grands héros qui ont fréquenté les collèges le sont devenus en travaillant durement. Dans les années 50 au Québec, le clergé impose encore une forte influence sur le monde de l’éducation. Par contre, ce modèle commence à être critiqué et sera bientôt complètement transformé avec l’arrivée de la Révolution tranquille.

On parle d’austérité au Collège. Photo : auteur inconnu, 1964, Archives des Petites filles de Saint-Joseph, photo anciennes et nouvelles