De la rue Sherbrooke O. au lac des Pins - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Cette année-là, le Collège prend officiellement possession de son camp de vacances en pleine nature. Il est établi dans le pourtour du lac des Pins, dans Lanaudière, près de Joliette. Cette superbe base de plein air possède un grand territoire boisé et un chalet accueillant, idéal pour recevoir des cohortes de jeunes citadins. Au fil des années, le camp subit de nombreuses transformations.

Le Québec également est en pleine transformation. Cette même année, une grève qui aura un impact profond dans l’histoire du Québec éclate, la grève de l’amiante d’Asbestos. Cet événement donne lieu à une mobilisation syndicale sans précédent. Ce conflit de travail majeur soulève les passions aux quatre coins de la province et mobilise plus de 5 000 mineurs.

De la rue Sherbrooke O. au lac des Pins P5:C.1.6-7/075 Étudiants dans une barque au Lac des Pins / M. René Marinier, p.s.s. Juin 1954. 1 photographie : n&b ; 12,5 x 10 cm.