Une nouvelle culture s’impose au Collège. - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Au milieu du 19e siècle, Montréal a accueilli et accueille encore énormément d’immigrants venant des îles britanniques. Cette réalité culturelle et linguistique encourage les autorités du Collège à établir une division pour les élèves de langue anglaise dont la présence, pendant une période de plus de 50 ans, dépasse le tiers de la communauté étudiante de l’institution.

Cette immigration croissante change le visage du pays, en 1845 la population anglophone devient majoritaire au Canada-Uni et en 1851, la population de Canada-Est devient inférieure à celle du Canada-Ouest.

Une nouvelle culture s’impose au Collège. MIKAN 3193366 British immigrant children from Dr. Barnardo's Homes at landing stage, Saint John, N.B.1869 Bibliothèque et archives Canada