Fin du latin - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Au début des années quatre-vingt, le Collège de Montréal offre à ses élèves la possibilité d’être exempté des cours de latin. Finalement, la maison d’éducation supprime complètement l’enseignement du latin à partir de la rentrée scolaire de 1984. L’option du latin est introduite à nouveau en 1992 en première secondaire dans le but d’inciter un plus grand nombre de parents à inscrire leurs enfants au Collège.

La popularité du latin décroît alors que la population est en pleine croissance. Effectivement, à la fin du 20e siècle, la population mondiale atteint 6 milliards d’humains, comparativement à environ 1,6 milliard au début du siècle. Celle du Québec est multipliée par 4,4. Elle passe ainsi de 1,6 million à 7,4 millions d’habitants. La population du Québec représente à peine 1 humain sur 1 000.

Fin du latin Archives Collège de Montréal