La réussite à tout prix - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Lors de la rentrée scolaire 1996, le Collège de Montréal augmente ses exigences en matière d’évaluation. La note de passage passe de 60 % à 65 %, dans le but de faire pression chez les élèves moins performants. Ces derniers bénéficient toujours d’aide pédagogique et de récupération sur les heures du dîner, après l’école ou le samedi matin pour les élèves qui ont connu un échec dans les matières qui font l’objet d’une évaluation du Ministère de l’Éducation.

Cette année-là, Lucien Bouchard devient premier ministre du Québec. Quelques mois plus tard, on constate le décès de Robert Bourassa, l’ex-premier ministre du Québec, il s’éteint au terme d’une longue maladie. Il avait seulement 63 ans.

La réussite à tout prix Archives Collège de Montréal