Émile Nelligan (1879-1941) échoue l’examen de latin au Collège de Montréal. - Collège de Montréal
Sélectionner une page

Tout comme l’éditeur de ses poèmes, Louis Dantin (1865-1945), Émile Nelligan fréquente le Collège de Montréal. À la suite de son échec en latin, il quitte l’institution. Lorsqu’il retourne à l’école en 1896 au Collège Sainte-Marie, le jeune homme s’avère encore un élève plutôt distrait et peu motivé, sauf lorsqu’il s’agit de poésie et de théâtre. D’ailleurs, sa poésie, qui le distingue, est publiée dans les journaux dès 1896. Participant à des lectures publiques, Nelligan fait bientôt partie de l’École littéraire de Montréal. Sa courte carrière prend fin en 1899 lors de son internement peu après de graves épisodes de psychose.

En 1904, Louis Dantin publie un recueil de 107 poèmes d’Émile Nelligan, ce qui fera sa notoriété.

Émile Nelligan (1879-1941) échoue l’examen de latin au Collège de Montréal. P5:C.1.2-4/150 Division des Petits 1893-1894 au Collège de Montréal / photographe inconnu. 1894. 1 photographie : sépia ; 22,5 x 18,5 cm. L'image montre un groupe d'étudiants et M. Joseph St-Jean, p.s.s. et M. Louis Regaudie, p.s.s., photographiés devant l'entrée principale du Collège de Montréal. Outre le titre, et les noms des professeurs, des inscriptions indiquent : « Mgr Georges Gauthier, Eugène Moreau, p.s.s. [futur sulpicien], Émile Nelligan, [futur poète], Vallée Arthur, Edouard Montpetit, Roy Ant., p.s.s. [Antoine Roy, futur sulpicien] ». L'emplacement des personnes nommées est indiqué par une petite croix sur l'image.